le commentaire de la paracha de la semaine

Paracha

theme_actu-en-avt_icn-like theme_actu-en-avt_icn-like Aimer l'article

commentaire de la paracha BAMIDBAR chabbat du 22 et 23 mai 2020

Paracha Bamidbar
*Les points mystérieux : Dans la Paracha de cette semaine, D.ieu commande à Moché de faire le dénombrement du Peuple juif. Après le recensement général, il devra procéder à un recensement séparé de la tribu de Lévi, incluant la tribu des Prêtres, les Cohanim. La Torah indique que Aharon, le Grand Prêtre, se joignit à Moché dans le décompte de la tribu de Lévi
*Deux rôles : Aharon portait deux casquettes. Tout d’abord, il était l’assistant de Moché.
C’est au nom de Moché qu’il apporta le message de D.ieu au Pharaon et qu’il frappa l’eau et la terre pour amorcer la plaie du sang, la plaie des grenouilles et la plaie de la vermine.
Il enseigna la Torah au Peuple juif, une fois que Moché l’eut transmise. Il aida Moché à opérer le recensement. Aharon était le Cohen Ga- dol, le Grand Prêtre. Il occupait donc cette fonction tout seul. Son service consistait à allumer chaque jour les sept lampes de la Menorah (Candélabre) dans le Sanctuaire.
Allumer les lampes symbolise le fait d’apporter de l’inspiration aux sept catégories de Juifs. Les sept catégories de Juifs correspondent aux sept traits de caractères tels qu’ils sont décrits dans la Kabbale. Certains Juifs se caractérisent en étant gentils et généreux. Certains sont essentiellement attachés à la rigueur et la vérité. D’autres encore, naviguent entre ces deux traits dans un mode de compassion

Aharon, le Cohen Gadol, se devait d’être aussi souvent que possible, dans le Temple, s’élevant vers D.ieu. Pourtant, il quittait fréquemment son poste et se rendait vers l’extérieur du campement pour y rencontrer des Juifs qui s’étaient écartés, des Juifs qui étaient sortis du chemin, pour leur faire savoir à quel point on avait besoin d’eux. Aharon était aussi un expert dans les conseils matrimoniaux et aidait à sauver de nombreuses relations.
*Une catégorie à part entière : Aharon possédait tellement de facettes et était tellement précieux qu’ il était au-dessus de toute énumération. Il est ici reconnu pour sa contribution unique en tant que Grand Prêtre et pacificateur au sein du Peuple juif.
*Le cinquantième jour : On lit toujours la Paracha Bamidbar avant la fête de Chavouot, qui commémore le Don de la Torah sur le Mont Sinaï. Comment ce verset est-il lié à Chavouot ? Aharon, archétype de la bonté et de l’amour représente les qualités que nous devons intégrer pour recevoir la Torah le cinquantième jour. Il est dit : « Israël campa devant la montagne, ils étaient comme un seul peuple avec un seul cœur ». Les Juifs étaient en unité complète » Aharon avait apporté l’unité dans la communauté.
Soyez parmi les disciples d’Aharon :
Hillel dit : « ‘soyez parmi les disciples d’Aharon, aimant la paix, poursuivant la paix, aimant toutes les créatures de D.ieu et les rapprochant de la Torah’ ». Chacun peut devenir, un Cohen Gadol si l’on consacre sa vie à servir D.ieu, à s’attacher à D.ieu et à aller à l’aide de ceux qui se sont égarés et qui sont moins heureux.


0

3

Partager l'article :