Une start-up israélienne et un centre d’innovation médicale développent un test pour le cancer de la bouche

Contributions

theme_actu-en-avt_icn-like theme_actu-en-avt_icn-like Aimer l'article

Par DIANA BLETTER (Times of Israël)

Ce test sera l’un des premiers au monde à permettre une détection précoce du cancer de la cavité buccale et à diagnostiquer d’autres cancers à partir d’échantillons de salive

La start-up israélienne Salignostics et l’Arc Innovation Center de l’hôpital Sheba ont annoncé jeudi une collaboration visant à mettre au point un test salivaire pour le diagnostic précoce du cancer de la cavité buccale.

Ce test sera l’un des premiers au monde à permettre une détection précoce du cancer de la cavité buccale et à diagnostiquer d’autres cancers à partir d’échantillons de salive, selon un communiqué de presse du centre médical Sheba.

« La détection précoce peut augmenter les chances de prolonger la vie des patients atteints de cancer de la cavité buccale et de les guérir », a déclaré le Dr. Guy Krief, cofondateur et directeur général adjoint de Salignostics.

d’écran/YouTube)
La start-up israélienne Salignostics et l’Arc Innovation Center de l’hôpital Sheba ont annoncé jeudi une collaboration visant à mettre au point un test salivaire pour le diagnostic précoce du cancer de la cavité buccale.

Ce test sera l’un des premiers au monde à permettre une détection précoce du cancer de la cavité buccale et à diagnostiquer d’autres cancers à partir d’échantillons de salive, selon un communiqué de presse du centre médical Sheba.

« La détection précoce peut augmenter les chances de prolonger la vie des patients atteints de cancer de la cavité buccale et de les guérir », a déclaré le Dr. Guy Krief, cofondateur et directeur général adjoint de Salignostics.

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l’infoINSCRIPTION GRATUITE !
Chaque année, un cancer de la cavité buccale est diagnostiqué chez plus de 400 000 personnes dans le monde. Parmi elles, 50 % ont un taux de survie estimé à 5 ans. Un test salivaire permettra aux médecins de détecter la maladie à un stade précoce, avant qu’elle ne s’étende.

Salignostics a lancé Salistick, le tout premier test de grossesse à base de salive, l’année dernière dans plusieurs pays européens. Il est vendu en Israël depuis le mois de mars. La société a également mis au point plusieurs tests salivaires rapides, notamment pour le COVID-19.

« Si le développement est couronné de succès, la voie sera ouverte pour diagnostiquer d’autres types de cancer, ce qui pourrait prolonger et sauver de nombreuses vies », a déclaré Krief.


0

0

Partager l'article :