Porto: une communauté juive en pleine expansion crée son cimetière (Tribune juive)

Contributions

theme_actu-en-avt_icn-like theme_actu-en-avt_icn-like Aimer l'article

La communauté juive de Porto est en pleine expansion et structuration pour un avenir meilleur des Juifs au Portugal à ce jour et à venir.
Cette Communauté en plein développement et qui compte environ 1000 étudiants juifs dans les universités de Porto a inauguré son cimetière cinq siècles après le dernier, détruit en 1497 à la suite de l’édit interdisant le judaïsme au Portugal.


La communauté juive de Porto a inauguré mardi son nouveau cimetière. La cérémonie a eu lieu le jour de Yom Hazikaron et comprenait un hommage aux soldats israéliens tombés au combat, ainsi que des rituels dédiés à la nouvelle terre sacrée.

L’événement était présidé par des rabbins du Portugal, d’Israël, des États-Unis et du Royaume-Uni.

Évoquant l’ancien cimetière de la communauté détruit en 1497 à la suite de l’édit interdisant le judaïsme au Portugal, le rabbin Asaf Portal, l’un des rabbins de Porto, a déclaré: “Nous n’oublions pas dans le passé que nous avons été dépouillés de tous nos biens, des maisons, et que même le cimetière a été détruit”.

Dans son discours, Gabriel Senderowicz, le Président de la Communauté juive de Porto, a résumé l’histoire de deux millénaires d’existence juive dans la ville : “travail et dénonciations anonymes calomnieuses”.

Le nom du cimetière est “Isaac Aboab Field of Equality”, Aboab étant le dernier Gaon de Castille qui vécut et est mourut à Porto suite à l’expulsion des Juifs d’Espagne. “Malheureusement, nous ne savons même pas où est enterré le dernier Gaon, car la persécution a détruit toute trace de la communauté juive de l’époque”, a déclaré Daniel Litvak, le grand rabbin de Porto.

Le “Isaac Aboab Field of Equality” cimetière, créé parmi arbres et lac et où s’entend dans le silence le chant d’oiseaux insouciants a fait dire au rabbin de Porto Yoel Zekri: “Il aurait été impossible à Porto de construire un cimetière privé dans un endroit calme et discret. La communauté a décidé d’acheter un terrain en dehors de la ville, à Maia, un endroit calme à 8 km de Porto.”

Le maire de Maia, António Silva Tiago, était présent à l’événement et a déclaré que “les Juifs étaient et seraient toujours très bien accueillis à Maia, ville proche de Porto, de longue tradition juive et devenue de plus en plus cosmopolite et prospère.”

Le nouveau cimetière compte environ 300 tombes individuelles ainsi que des caveaux familiaux et une maison de purification. Le président de “Chabad Portugal”, le rabbin Eli Rosenfeld, a déclaré : “Le nouveau cimetière de la communauté juive de Porto est la preuve que les Juifs se régénèrent toujours. Avoir un enterrement juif est quelque chose de la plus haute importance dans la tradition juive. L’inauguration du nouveau cimetière juif est donc vraiment une occasion monumentale”.

La cérémonie a également réuni des chefs de différentes religions. Les présidents des communautés juives et musulmanes de Porto, Senderowicz et Abdul Manga, ainsi que l’évêque auxiliaire de Porto D. Vitorino, qui représentait Mgr D. Manuel Linda, ont eu l’occasion de s’adresser aux personnes présentes, exprimant “les liens forts et l’union” de leurs institutions et de leurs religions “pour aider la société à faire face aux nouveaux défis du matérialisme et du manque de spiritualité”. Le président musulman a ajouté que “la relation amicale entre les trois communautés – juive, musulmane et catholique – était un exemple pour le monde”.


0

0

Partager l'article :